Grand Theft Auto : Liberty City Stories sur PSP / PS2

Un article de WikiAstuces.fr.

Menu:

Grand Theft Auto : Liberty City Stories
Grand Theft Auto : Liberty City Stories

Grand Theft Auto - Liberty City Stories est un jeu développé par Rockstar, et édité par TakeTwo. Il est sorti sur PSP le 2 décembre 2005, avant d'être transposé sur la PS2 le 23 juin 2006, et fait partie d'une série de jeux vidéos consacrés à réchauffer les deux opus qui ont permis à la série d'être mondialement connu : GTA III, et GTA Vice City.

Sommaire

Présentation

Introduction

Il y a des millions d'histoires dans Liberty City. Celle-ci change tout. Obligé de se cacher après un meurtre, Toni Cipriani est de retour. Pour l'homme de main de la famille Leone, il est temps de reprendre les affaires.


Les rues de Liberty City sont dans la tourmente. Les mafieux rivalisent pour le contrôle d'une ville qui commence à s'autodétruire entre la corruption politique, le crime organisé, le trafic de drogue et les grèves. Seul un homme de confiance comme Toni peut remettre de l'ordre dans le chaos de la ville. Tueurs à gages dérangés, magnats moralement défrayés, politiciens cyniques ainsi que sa propre mère feront face à Toni qui doit apporter le contrôle de la ville à Leone.

Condamné à se battre pour sa survie dans une odyssée qui fera trembler les fondations de Liberty City, Toni doit utiliser tous les moyens nécessaires pour sécuriser sa place dans la hiérarchie de la famille Leone.

Scénario

Situé chronologiquement avant les évènements de GTA III, Liberty City Stories place les fondations du jeu originel. Toni Cipriani est, dans GTA III, l'un des pontes de la famille Leone, gérant un petit restaurant italien situé à Saint Marks, le quartier des Leone. C'est ce personnage que le joueur incarne, et qui a pour tâche d'accroître la puissance des Leone, face aux autres familles mafieuses qui se partagent la ville. Sous les ordres de Salvatore Leone, Toni devra mener de multiples missions pour le compte des Leone. Parallèlement, la ville est en plein combat politique. La construction du tunnel Porter, qui conduira à la fin des navires permettant de rejoindre les différentes îles, a provoqué de multiples grèves qui paralysent la cité. Le jeu permet également de revoir des personnages marquants de GTA III, comme Ray Machowski, le flic ripoux, ou encore Donald Love, le businessman sans scrupules, qui obtient toute sa puissance grâce à Toni.

Gameplay

Comme tout GTA, Liberty City Stories est un jeu très libre. Pouvant faire ce qu'il lui plaît, le joueur peut de nouveau arpenter les rues de Liberty City, qui n'ont subi que peu de modifications, par rapport à GTA III. Le jeu a néanmoins été mis à neuf, puisque le joueur peut notamment piloter des motos.

Postérité

  • Note Metacritic : 88% (PSP) / 78% (PS2)
  • Note Gamekult : 8,2/10 (PSP) ; 6.8/10 (PS2)

Si Liberty City Stories a été une bonne réussite sur PSP, le portage sur la PS2 semble avoir moins convaincu. Les journalistes ont avant tout pu reprocher à la version PS2 d'afficher des graphismes un peu vieillots, qui, s'ils sont adaptés à la PSP, ne l'étaient pas pour la PS2. Néanmoins, le jeu fut un succès, puisque les développeurs ont, un an après, réitéré la même chose, cette fois-ci pour GTA Vice City.

Outils personnels
    Toutes les astuces, les trucs, les tips et les soluces sont sur wikiastuces.fr