Space Colony sur PC

Un article de WikiAstuces.fr.

Menu:

Image:Space Colony ban.png

Space Colony est un STR sorti sur PC en septembre 2003. Il a été développé par Firefly Studios, et édité par Take 2 Interactive.

Sommaire

Introduction

20 participants... Un jury intraitable : des hordes d'Aliens au goût très acéré !



Intimité et ambiance garanties : amitié, amour et petites chamailleries quotidiennes pour savoir qui passera le robot-extracteur ! Plus de 100 bâtiments disponibles pour transformer votre base spatiale en colonie du Bonheur : salle de gym, restaurant, et même une piscine afin de teste"r l'étanchéité des joints avec l'un de vos compagnons de solitude intersidérale !


Cocktail d'activités de remise en forme : extraction de fer et élevage de space poulets le jour et assauts de hordes d'Aliens lors de la soirée de la dernière chance.


Un colon heureux travaille pour deux ! Les colons arrivent des quatre coins de la planète Terre avec dans leurs bagages leurs petits péchés mignons... à satisfaire sous peine de dépression ou de bastons !

Présentation

Scénario

Dans un futur proche (ou pas), la Terre n'est plus le seul terrain d'action des êtres humains. Ces derniers ont développé la technologie spatiale, et les compagnies privées multiplient les colonisations de planètes "mortes". Le joueur travaille pour l'une de ces compagnies, incarnant une femme qui est envoyée par la compagnie accomplir divers missions sur tous ces mondes, dont certains ne sont pas aussi morts qu'ils n'y paraissent de prime abord.

Gameplay

Space Colony adopte un gameplay qui est un mélange entre tout STR traditionnel, et le gameplay de la série mondialement célèbre des Sims.

Comme tout STR traditionnel, Space Colony consiste à s'implanter sur un territoire, et à développer sa base, qui est ici une colonie spatiale. Le jeu ressemble ici fortement à la série-phare de Firefly Studios, les Stronghold. Comme dans Stronghold, le joueur doit en effet amasser un certain nombre de ressources pour permettre à la station de survivre : nourriture, énergie, oxygène, etc... Progressivement, il devra aussi se défendre contre les agresseurs extérieurs, en implantant des tourelles de défense, extraire des minerais précieux, ce qui nécessitera la création de petites usines de fabrication pour pouvoir extraire les ressources.

L'originalité du gameplay vient en revanche de la forte personnalisation du jeu. Dans Stronghold, les serfs qui arrivent sont indifférents les uns des autres. Il y a certes une côte de popularité à respecter, mais elle est générale, et n'influe que sur la cadence à laquelle les serfs viennent. Dans Space Colony, chaque colon a sa personnalité propre, ses petites envies à satisfaire, ses désirs, ses manies... Un colon peut être asocial, un autre préférer la solitude, un autre adorer parler, dormir, être feignant, et il faut tenir compte de tous leurs souhaits, car chaque colon a une barre de bonheur. Plus le bonheur du colon est faible, plus sa productivité est faible, et plus il devient dangereux.

Ainsi, outre la gestion (parfois compliquée) de la colonie, le joueur doit aussi veiller à l'entretien de la base, au nettoyage des déchets, à ce que les salaires soient bien rendus, que les colons dorment, entretiennent de bonnes relations, sous peine de voir la station finir dans le chaos le plus total. Il en résulte donc un un gameplay assez riche, mais assez complexe.

Postérité

  • Note Metacritic : 75/100
  • Note Gamekult : 7.1/10

Comme bien souvent chez Firefly, la presse a félicité des idées originales, mais reproché (parfois lourdement) un moteur graphique dépassé. Le jeu n'a pas eu un fort succès commercial, mais est tout de même considéré par certains comme un hit. Il figure ainsdi dans la collection Hits Collection de Mindscape, et est considéré par le Times comme le 5ème meilleur jeu de l'an 2003, classement qui peut toutefois laisser sceptique, vu que le premier jeu de ce classement est Karaoke Revolution...

Outils personnels
    Toutes les astuces, les trucs, les tips et les soluces sont sur wikiastuces.fr