Star Wars : Le Pouvoir De La Force - Ultimate Sith Edition sur PC / PS3 / XBOX 360 - Personnages

Un article de WikiAstuces.fr.

Menu:

Sommaire

Galen Marek alias Starkiller


Cet adepte de la force très puissante, a l'instinct presque primitif, a été formé par Dark Vador pour traquer les derniers Jedi de la galaxie, le seigneur Sith a capturé son apprenti sur la planète Kashyyyk, patrie des Wookiees, après avoir tué son père. Il a ensuite passé des années-à lui enseigner le savoir des Sith. Personne au sein de l'empire ne connaît son existence, même pas l'Empereur. La formation de l'apprenti a été très dure : les épreuves physiques auxquelles Vador le soumettait étaient souvent proches de la torture. Le seigneur noir a commencé pas affirmer son emprise par la terreur, puis a appris au jeune garçon à laisser exprimer sa haine et ses autres émotions. Plus tard, il lui a promis que le côté obscur le rendrait de plus en plus puissant. Sous la tutelle de Vador, l'apprenti a appris a manier le sabre laser et à contrôler les terribles pouvoirs du côté obscur.


Quand la force a été suffisamment puissante en lui, l'apprenti s'est vu confier des missions secrètes : pour le tester, Vador lui a demandé d'éliminer ses rivaux et ses ennemis. Afin de lui faciliter la tâche, le seigneur noir a mis à la disposition de son apprenti - connu sous le nom de code "Starkiller" - un prototype de vaisseau avancé, le Rogue Shadow. Après avoir réussi ces premières épreuves, l'apprenti semble prêt pour de nouveaux défis plus dangereux : traquer des Jedi. Vador espère qu'un jour l'apprenti accomplira sa sombre destinée et qu'ensemble ils élimineront l'Empereur...


Juno Eclipse

Juno Eclipse est née sur Corulag, une planète du noyau qui fait figure de modèle pour les impériaux. Dès son jeune âge, elle a témoigné un vif intérêt pour les mondes et les cultures Aliens, une passion encouragée pas sa mère. Malheureusement, cette dernière a trouvé la mort au cours d'affrontements entre des Impériaux et des «Insurgés » sur Corulag, laissant Juno à la garde d'un père froid et distant. Totalement acquis à la cause de Palpatine, le père de Juno a tenté de convaincre sa fille que l'Empereur était pétri de bonnes intentions. Il l'a également dissuadée de s'intéresser aux cultures Aliens. En grandissant, Juno s'est rendu compte qu'elle ne gagnerait jamais le respect de son père. Ce dernier parlait sans cesse des « hommes et femmes valeureux » qui entraient à l'académie impériale de Corulag. Juno, qui était une jeune fille sérieuse et intelligente, a décidé de les imiter, pour plaire à son père. Elle est devenue une étudiante modèle, même si elle a vécu une enfance triste et solitaire.

Juno, très brillante dans ses études, a rapidement attiré l’attention des recruteurs Impériaux. A quatorze ans, elle est devenue la plus jeune élève jamais acceptée à l’académie de Corulag. Elle y a travaillé sans relâche pour monter sa valeur à son père. Elle a appris à piloter et réparer de nombreux vaisseaux, à assurer l’entretien des droïdes et a manier des blasters et d’autres armes avec une redoutable précision. A sa grande surprise, Juno s’est révélée une excellente pilote de combat. Mais, malgré tous ses efforts, elle n’est jamais parvenue à gagner l’amour de son père. Ce dernier a même refusé d’assister à la remise du diplôme de sa fille. Furieuse, Juno s’est engagée dans l’Armée Impériale et a juré de ne jamais revenir sur Corulag. Les Impériaux – et en particulier ses amis pilotes – sont devenus sa seule famille.

Après avoir quitté l'académie, Juno a participé à de nombreuses missions dans la bordure extérieure, à une époque où l'Empire étendait son influence à toute la galaxie et « apportait la paix » à des mondes ravagés par la guerre. Les victoires qu'elle a remportées lui ont valu de nombreuses récompenses, ainsi que l'admiration de ses pairs et de ses commandants. Juno avait tout pour être heureuse : elle avait de nombreux amis, était respectée (et même crainte) pour son talent et vivait sans cesse de nouvelles aventures. Elle a fini par attirer l'attention de Dark Vador. Sous ses ordres, elle a pris la tête d'un raid de bombardement contre des insurgés de Callos, un monde de la bordure extérieure. Cette mission stratégique, qu'elle devait accomplir pour le bras droit de l'Empereur, aurait dû être l'un des sommets de sa carrière. Juno a choisi elle-même les membres de son escadron et déclenché une attaque d'envergure. Pourtant, au cours du raid, elle s'est rendu compte que les indigènes de la planète ne présentaient pas un réel danger. Voyant qu'elle commençait à douter, Vador lui a ordonné de détruire un énorme réacteur planétaire. Peu encline à abandonner sa « vie idéale » d'officier impériale, elle s'est exécutée. Plus tard, Juno a été horrifiée de constater que l'explosion avait provoqué des modifications climatiques telles que toute vie avait disparu de la planète. Des millions d'espèces encore inconnues avaient disparu.


Pour la « récompenser » de son remarquable comportement lors de la bataille de Callos, Vador a confié à Juno une mission spéciale : elle serait chargée de piloter le Rogue Shadow, un prototype avancé réservé à l'usage de l'un des mystérieux agents de Vador, que Juno connaissait seulement sous le nom de « Starkiller ».

Rahm Kota

Maître Jedi aguerri, Rahm Kota a servi comme général pendant la Guerre des Clones, où il était craint et respecté de tous. Avant de rejoindre l’Ordre Jedi, Kota a passé de nombreuses années dans des tranchées. Dès l’âge de 10 ans, il s’est battu pour libérer sa planète natale. A 18 ans, il a rencontré Mace Windu, envoyé sur la planète de Kota pour négocier la fin de ce conflit sanglant, avec lequel il a sympathisé. Après avoir rempli sa mission, Mace a décidé de ramener Kota sur Coruscant, où il a pu développer ses pouvoirs et achever sa formation sous l’œil averti du Maître Jedi Yoda.

Cet homme froid et bourru n'avait pas beaucoup d'amis au sein de l'Ordre. Pourtant, personne ne doutait de son engagement pour sauver la République, de sa loyauté envers les Jedi ou de son courage légendaire : Kota se portait volontaire pour les missions les dangereuses et n'abandonnait jamais ceux qui étaient dans le besoin. Certains voyaient aussi en lui un contestataire : pendant toutes les années passées au sein de l'Ordre Jedi, il a eu tendance à contester les décisions du conseil, prônant une attitude plus ferme quand il s'agissait de négocier des traités ou de punir ceux qui transgressaient les lois.

Quand la guerre entre la République et la Confédération des systèmes indépendants a éclaté, Kota a pu faire apprécier ses qualités de tacticien et de commandant. Il a rapidement été promu au rang de général et a remporté de nombreuses batailles dans toute la bordure extérieure. Pourtant, Kota ne portait pas l'armée des clones dans son coeur, estimant que les soldats non clonés faisaient preuve de plus d'imagination et d'intelligence sur le champ de bataille. Il recrutait ses hommes parmi des miliciens locaux, des mercenaires ou même des prisonniers de guerre séparatiste. C'est ce qui lui a sauvé la vie quand l'ordre 66 a été donné et que les escadrons de clones ont décimé la plupart des Jedi. Quand il a réalisé que l'Ordre Jedi avait été trahi, Kota, aidé de ses plus fidèles lieutenants, a détourné un croiseur de la République et disparu dans les territoires de la bordure extérieure. Plus tard, alors que tout le monde le croyait mort, il a refait son apparition, attaquant sans relâche des cibles Impériales stratégiques dans toute la galaxie.

Dans un duel, Kota adopte généralement une posture défensive. Il utilise alors sa maîtrise du sabre laser et de la force pour se protéger avant de porter des contre-attaques dévastatrices. Il utilise souvent la force pour projeter des objets ou repousser ses ennemis et son lancer de sabre et d'une précision redoutable.

PROXY

PROXY est un prototype d’holodroïde qui accompagne l’apprenti secret de Dark Vador depuis des années. Ses origines restent inconnues. Ce droïde utilise une technologie holographique avancée et des servomécanismes intégrés pour modifier son apparence et prendre celle de n’importe qui. Grâce à cela, PROXY peut se placer face à l’apprenti de Vador et assurer la communication entre ce dernier et une autre personne (Vador lui-même la plupart du temps). Par ailleurs, PROXY a été programmé pour servir de droïde d’entraînement : il peut prendre l’apparence d’un ennemi, y compris d’un Jedi disparu, pour tester les aptitudes au combat de l’apprenti. Il cache plusieurs sabres laser dans son armature, ce qui lui permet de défier l’apprenti lors de leurs séances d’entraînement. Si PROXY est entièrement dévoué à son maître – qu’il ne connaît que par son nom de code, Starkiller – il n’en est pas moins programmé pour le tuer à la moindre occasion. PROXY a passé plusieurs années à tenter d’accomplir ce pourquoi il avait été conçu, sans jamais se rendre compte qu’il perdrait un ami s’il réussissait.


Dark Vador

Dark Vador, véritable incarnation du mal, exécute inlassablement la volonté de l'Empereur Palpatine. Il y a longtemps, quand il s'appelait encore Anakin Skywalker, c'était un enfant fougueux aux multiples talents, qui avait une grande affinité avec la Force. Il est devenu un pilote émérite et s'est illustré pendant la Guerre des Clones, aux côtés de son mentor, le général Jedi Obi-Wan Kenobi. Obi-Wan a appris à Anakin à maîtriser la Force, mais Palpatine, qui était alors Chancelier, a vu en lui un jeune homme très prometteur. Il l'a pris sous son aile, le préparant en secret à devenir son apprenti. Anakin était déchiré entre sa loyauté envers l'Ordre Jedi et Palpatine, qui lui promettait qu'un jour le pouvoir du côté obscur pourrait sauver de la mort ce qu'il aimait. Skywalker a fini par découvrir que le Chancelier était en fait un Seigneur Sith, mais quand Mace Windu est parti arrêter Palpatine, il a demandé à Anakin de rester au Temple Jedi, à son grand désarroi. Anakin a pourtant décidé de quitter le Temple. Quand il est arrivé dans les appartements de Palpatine, Mace Windu était sur le point de tuer le Chancelier. Anakin s'est interposé pour protéger Palpatine, provoquant ainsi la mort de Mace Windu. Pour le chancelier, Anakin était enfin devenu un Seigneur Sith. Il lui a donné le nom de Dark Vador.

Le Premier fait d’arme de Vador au service de Palpatine a été de mener l’assaut du Temple Jedi. Il y a massacré de nombreux maîtres et Chevaliers Jedi et même de jeunes disciples. Ensuite, il s’est rendu sur Mustafar pour y détruire les derniers vestiges de la confédération. Obi-Wan l’a poursuivi sur la planète volcanique et un terrible combat les a opposés, au cours duquel Vador a été grièvement blessé puis brûler par de la lave en fusion. Palpatine, qui venait de s’autoproclamer Empereur, a récupéré son corps meurtri et l’a fait remodeler grâce à une armure spéciale, à laquelle a été adjoint un appareil respiratoire. Malgré ses blessures, Vador a continué de servir l’Empereur. Il a notamment été chargé de traquer et d’éliminer les derniers Chevaliers Jedi.


Même si, en apparence, il est resté loyal à l’Empereur, Dark Vador voue à son maître une haine farouche et complote en secret pour le renverser. Pour l’aider à mener à bien son plan, il a pris un jeune apprenti, a corrompu son esprit et a fait de lui un adepte du côté obscur, tout en lui promettant qu’un jour ils élimineraient l’Empereur, ensemble.

L'Empereur Palpatine / Dark Sidious

Ce diabolique Seigneur Sith règne sur la galaxie par la peur. Il a ordonné l'élimination des derniers Chevaliers Jedi et totalement corrompu son dangereux apprenti, Dark Vador. Cet intrigant a commencé par prendre le pouvoir au sénat, où il s'est présenté comme un allié de l'Ordre Jedi et un farouche défenseur de la république, ce qui lui a valu d'être nommé Chancelier Suprême. Mais Palpatine, qui n'était autre que le Seigneur Sith Dark Sidious, complotait en secret pour renverser la république et éradiquer les Jedi. En tant que Dark Sidious, il a formé le Seigneur Sith Dark Maul, avant de s'assurer les services du Comte Dooku et du Général Grievous. Il a également supervisé la création de la confédération des systèmes indépendants et de son armée séparatiste. Quand la galaxie a été au bord de la guerre civile - une situation provoquée par lui - le Chancelier Suprême a manipulé le Sénat et obtenu les pleins pouvoirs, ce qui lui a permis d'ordonner la création de la grande armée de la république, conduisant la galaxie vers un conflit inéluctable. Il n'en continuait pas moins d'affirmer son soutien aux Jedi, même lorsqu'il envoyait des généraux Jedi au front ou manipulait le jeune Anakin pour lui faire croire que l'Ordre Jedi était corrompu. Après la défaite de la confédération Palpatine a donné l'ordre 66 et sonné le glas de milliers de Jedi : les clones de la république se sont retournée contre leurs généraux, les massacrant avant qu'ils ne puissent réagir. L'Ordre Jedi étant presque totalement éradiqué, Palpatine a enfin pu s'autoproclamer Empereur. L'Ancienne République a cédé la place au premier Empire Galactique.

Après avoir fait de la République un Empire, Palpatine a professé des doctrines haineuses, tyranniques et racistes. Il a éliminé tous ses opposants pas la violence, contraignant des sénateurs comme Mon Mothma et Garm Bel Iblis a l'exil. Il a continué de traquer les Jedi et confié à Vador le soin d'éliminer les derniers membres de cet Ordre, afin que son autorité ne puisse plus être contestée. Il a également lancé des programmes militaires de grande envergure et fait construire des vaisseaux, des stations spatiales et des armes incroyablement destructrices. Sous son règne, des centaines de mondes ont été réduits en esclavage, de nombreux dissidents ont été assassinés et des secteurs entiers de l'industrie sont passés sous le contrôle de l'Empire.


-- Sigh --

Outils personnels
    Toutes les astuces, les trucs, les tips et les soluces sont sur wikiastuces.fr