UserWiki:Barbarius

Un article de WikiAstuces.fr.

Sommaire

Liste des Contributions

Contributions mineures

  1. Call of Juarez - Bound In Blood : Rajout de quelques paragraphes sur les quêtes secondaires ;
  2. Splinter Cell Conviction : Rajout d'images et de quelques solutions, pour compléter et terminer la solution de Circe ;
  3. God of War 3 : Rajout de brefs paragraphes relatifs aux défis de l'Olympe ;
  4. Mirror's Edge : Réorganisation du menu, et rajout d'une solution ;
  5. Bioshock 2 : Rajout de quelques astuces mineures, ainsi que de la fin de la solution ;
  6. Crisis Core : Final Fantasy VII sur PSP - Astuces : Rajout de quelques astuces mineures ;
  7. FIFA 11 : Rajout de la liste des trophées/succès du jeu ;
  8. Iron Man : Création d'une solution ;
  9. X-Men Origins Wolverine : Approfondissement du menu en rajoutant une solution ;
  10. Stronghold Crusader Extreme : Création du menu, et des trois pages affiliées ;
  11. Call of Duty : Black Ops : Création de la page consacrée aux trophées et aux succès ;
  12. Resident Evil 5 : Rajout de quelques informations, sur les trophées, le mode "Mercenaires", le bestiaire, et l'emplacement des trésors ;
  13. Assassin's Creed 2 : Rajout de petites informations sur les succès du jeu ;
  14. Velvet Assassin : Création d'une solution.

Contributions majeures

  1. Call of Juarez : Création du modèle, de la solution, de la présentation, et des secrets ;
  2. Bayonetta : Création du modèle, et de la totalité des pages, incluant notamment la solution et l'emplacement des items. Quelques rajouts ont notamment été faits par Pavel ;
  3. Prey : Création du modèle, de la solution, et de la présentation du jeu ;
  4. Medal of Honor : Débarquement allié : Création du modèle, de la présentation, de la solution, et des astuces ;
  5. Medal of Honor : Débarquement allié - En Formation : Création de la page principale comprenant la solution ;
  6. Medal of Honor : Débarquement allié - L'Offensive : Création de la page principale comprenant la solution ;
  7. Medal of Honor : Batailles du Pacifiques : Création du menu, de la présentation, et de la solution ;
  8. Medal of Honor : Airborne : Création du menu, de la présentation du jeu, et de la solution ;
  9. Max Payne : Création du menu, de la présentation du jeu, de la solution, et des astuces ;
  10. Aliens vs Predator : Création du menu, de la présentation du jeu, de la solution, et des trophées ;
  11. Stronghold : Création du menu et de toutes les pages affiliées. Les solutions ont été recopiées depuis mon forum ;
  12. Stranglehold : Création du menu, de la solution, de la présentation, et des astuces de la version PC ;
  13. Rogue Warrior : Création de la solution du jeu ;
  14. Max Payne 2 - The Fall of Max Payne : Création du menu, de la présentation, de la solution, et des astuces du jeu ;
  15. F.E.A.R. : Création du menu, de la solution, de la présentation, et des quelques autres pages affiliées : cheats codes, présentation des armes, etc... ;
  16. F.E.A.R. Extraction Point : Création de la solution du jeu ;
  17. F.E.A.R. Perseus Mandate : Création de la présentation, du menu, et de la solution ;
  18. God of War : Création du menu, de la solution, et de la liste des trophées. Le menu a notamment été amélioré par Pavel ;
  19. Stronghold Crusader : Création du menu, et de toutes les pages affiliées ;
  20. Blood Rayne : Création du menu, de la présentation, de la solution, et de la page concernant les cheats codes ;
  21. Blood Rayne 2 : Création du menu, de la présentation, et du reste ;
  22. NecroVisioN : Création du menu, et des pages affiliées ;
  23. F.E.A.R. 2 Project Origin : Création du menu, de la solution, des pages relatives à l'octroi des dossiers de renseignement, des injecteurs réflexes, et des récompenses ;
  24. F.E.A.R. 2 Reborn : Création de la solution ;
  25. God of War : Chains of Olympus : Remise à niveau du contenu, en rajoutant une solution, un menu, et une présentation ;
  26. Grand Theft Auto : Liberty City Stories : Remise à niveau du contenu, en rajoutant une solution, et un guide intégral pour obtenir les 100% du jeu ;
  27. Red Dead Redemption : Amélioration profonde du contenu, avec une solution intégrale, et de multiples indications pour réussir à terminer le jeu à 100 % ;
  28. Killzone Liberation : Création du menu, et des pages affiliées ;
  29. Red Dead Redemption Undead Nightmare : Création du menu, et des quatre pages affiliées ;
  30. Doom 3 : Création du menu, de la solution, de la présentation, et des astuces ;
  31. Heavenly Sword : Remise à niveau de cette page, notamment en créant un menu, une présentation, et bien évidemment une solution ;
  32. God of War - Ghost of Sparta : Création du menu, et des trois pages affiliées ;
  33. Final Fantasy XIII : Rajout de plusieurs pages, et de nombreuses informations ;
  34. Doom 3 Resurrection of Evil : Création d'une solution ;
  35. The Witcher : Création d'un menu, et des pages affiliées ;
  36. Assassin's Creed : Rajout d'une solution, en complément des vidéos importées par Claben, et d'un bon descriptif des drapeaux ;
  37. Assassin's Creed Bloodlines : Création d'un menu, d'une présentation, et d'une solution ;
  38. Metro 2033 : Création d'un menu, et des trois pages affiliées ;
  39. Dante's Inferno : Création du menu et des trois pages affiliées ;
  40. Les Schtroumpfs : Création rapide d'une solution ;
  41. Resistance Retribution : Création du menu, d'une page de présentation, et d'une solution ;
  42. Crysis : Création du menu, et des trois pages affiliées ;
  43. Crysis Warhead : Création du menu, et des trois pages affiliées ;
  44. Serious Sam HD : The First Encounter : Création du menu et des quatre pages affiliées ;
  45. Batman Arkham Asylum : Rajout de plusieurs pages.
  46. Bully - Scholarship Edition : Modification profonde du contenu, avec le rajout d'une solution, et de plusieurs pages sur les cours, ou sur les différents objets du jeu ;
  47. Dead Space 2 : Création du menu et des pages affiliées ;
  48. Stronghold 2 : Création du menu et d'une solution, solution qui est en fait une copie de celle qui avait été faite sur mon forum ;
  49. Mafia 2 : Rajout d'une solution ;
  50. The Lost Vikings : Création d'une solution ;
  51. Crysis 2 : Création d'un menu et des quatre pages affiliées ;
  52. Stronghold Legends : Création d'un menu et des différentes pages le composant ;
  53. Teenage Mutant Ninja Turtles : Création d'une solution ;
  54. Batman Vengeance : Création d'un menu, et des pages affiliées ;
  55. Prototype : Amélioration importante de la section en rajoutant de nombreuses informations sur les multiples pages du menu ;
  56. Grand Theft Auto III : Remise à niveau du contenu en réorganisant les pages existantes, et en les complétant ;
  57. Space Colony : Création d'un menu, et des pages affiliées ;
  58. The Witcher 2 - Assassins of Kings : Création d'un menu, et des pages affiliées ;
  59. Zombie Driver : Création d'une solution ;
  60. Warhammer 40 000 - Dawn of War II : Création d'une solution ;
  61. Warhammer 40 000 - Dawn of War II Chaos Rising : Création d'une solution ;
  62. Warhammer 40 000 - Dawn of War II Retribution : Création d'une solution ;
  63. F.3.A.R. : Création d'un menu, et des pages affiliées, soit une simple solution, et une présentation ;
  64. Vampires : The Masquerade - Bloodlines : Création d'une solution.

Étymologie

Dans l'ensemble, on peut me retrouver, dans les sites et les forums de jeux vidéos comme ce Wiki, ou le forum de JV.com, sous deux pseudos. Le premier est le pseudo principal, celui sous lequel je suis le plus connu, tandis que le second est le pseudo secondaire, que j'utilise quand le premier n'est pas disponible. Je déteste en effet ajouter à mon pseudonyme des chiffres, même si j'ai parfois été, sur certains sites, comme Dailymotion ou YouTube, voire les deux, contraint de le faire.

Le pseudonyme principal : Barbarius

  • Première utilisation de ce pseudonyme : Forums de JV.com

barbarius est la contraction de deux termes. A l'époque, je jouais essentiellement sur PC à un jeu de stratégie, Stronghold, et j'ai donc choisi un pseudo qui me semblait en accord avec le Moyen-Âge, puisque Stronghold n'est après tout qu'une simulation médiévale. Ce pseudonyme est la réunion de deux termes, le premier semblant évident, le second pouvant être moins évident :

  • barbare : outre l'aspect purement provocateur et jeunot de ce mot, barbare a aussi pendant longtemps fait référence à la manière dont je jouais à Stronghold et à sa suite, Stronghold Crusader. Le barbare est un individu dénué d'organisation, perçu, dans l'imaginaire collectif, comme un sauvage à l'organisation sociale archaïque, quelqu'un qui est en somme incapable de s'organiser, et qui préfère tout démolir sur son passage. Mon style de jeu, qui a plus ou moins évolué depuis, consistait à l'époque à faire des villes totalement désorganisés, à l'inverse des multiples villes en Multi, qui sont de longues successions très collées et très rectilignes d'infrastructures. Du point de vue stratégique, j'avais là encore une vision des plus rudimentaires des combats : faire un maximum de soldats, et foncer dans le tas sans se poser de questions, stratégie qui a là aussi évolué depuis le temps
  • ius : ce suffixe revêt toute son importance. Il est lui aussi une référence au Moyen-Âge, où les intellectuels médiévaux rajoutaient ce suffixe à leur nom. Le Moyen-Âge fut une époque très marquée par l'Empire romain, et par une volonté marquée de recréer l'époque romaine. "ius" était une sorte de référence à cette époque de sagesse. Pour ma part, "ius" ne veut pas dire que je pense être un génie (quoique ^^), mais uniquement que je sais utiliser mon cerveau quand il le faut, que ce soit pour écrire des phrases dans une langue correcte, ou pour réfléchir (si, si, ça m'arrive) sur certains jeux.

barbarius est donc un paradoxe, qui désigne un Barbare intelligent.

Le pseudonyme alternatif : Logmaar

  • Première utilisation de ce pseudonyme : PS3 ID

logmaar est un terme qui provient d'une campagne réalisée par un joueur de Stronghold, où Logmaar est un château. J'ai donc repris à mon propre compte ce terme. La raison en est simple : je recherchais un nouveau pseudonyme lorsque je me suis inscrit sur la PlayStation Network, et ce mot est le seul qui m'est venu à l'esprit.

Biographie des aventures oniriques d'un aventurier moderne

Première époque : l'isolation

Les prémisses : les jeux traditionnels

Pour rapidement se présenter, Barbarius a l'habitude de dire qu'il est né avec un stylo dans une main, et une manette dans l'autre. Il faut en effet dire, pour être honnête, que l'attrait de ce personnage pour tout ce qui concerne les jeux vidéos ne remonte pas à une quelconque rupture avec une hypothétique petite amie, ou d'un éventuel problème affectif d'ordre familial. Non, son addiction pour les jeux était déjà là bien avant qu'il ne touche la première fois à une console. Déjà, son imagination s'enflammait lorsqu'il jouait avec ses Power Rangers, et les cours, passablement ennuyeux, furent toujours pour lui l'occasion de s'exercer aux jeux de poches, notamment les longues et interminables grilles de mots mêlés. Sans dénigrer les puzzles, les jeux de voitures à jouets, les cubes à assembler, et les dominos auxquels il s'adonnait dans l'appartement de ses grands-parents, Barbarius a été, dès son enfance, contaminé aux jeux, virus latent, qui se manifestait à chaque fois qu'il s'agissait de jouer à des jeux de société, le Scrabble ayant toujours été délaissé pour le Monopoly, où sa stratégie financière revenait à l'achat des quatre gares et de la rue de la Paix, ou pour le Puissance 4.

Cette addiction ne pouvait que croître avec l'avènement des jeux vidéos, et ce malgré la propagande gouvernementale. Notons toutefois que Barbarius apprécie toujours autant les jeux de société, même si la bataille a laissé place au tarot, qu'il effectue toujours avec sympathie et envie.

Au commencement : l'ère de la Nintendo et de la Super Nintendo

L'histoire de Barbarius est ainsi intimement liée à celle du développement des consoles, à partir de l'émergence de la Nintendo et de la Super Nintendo. Alors trop jeune, devant laisser place devant les membres dominants de son clan, le jeune Barbarius était placé à un simple rôle de spectateur, observant scrupuleusement les agissements de ses aînés dans ces univers pixelisés, essayant de les aider lorsqu'ils trébuchaient sur des adversaires semblant insurmontables, tel le Technodrome des Tortues Ninja sur Nes.

Grandissant, réussissant, au sein du clan, à faire ses preuves, le jeune guerrier Barbarius parvint ainsi à hériter de la Super Nintendo, sur laquelle il devait connaître ses premiers faits d'armes, dont il se souvient encore toujours aujourd'hui. Il joua à bon nombre de jeux, ne les terminant pas tous, mais se rappelant encore toujours, malgré les années et les innombrables quêtes et nouvelles aventures qui lui sont tombés dessus. Il n'oubliera ainsi jamais ses pérégrinations dans le monde magique de A Link To The Past, courant dans les rues du village sur la gauche pour se cogner contre les arbres, et fuir les hordes de guêpes, ou le combat contre le "taureau" Ganondorf. De même, il se souviendra à jamais des matchs costauds de Super Soccer, et l'invincible gardien irlandais. C'est vers cette époque que Barbarius rencontrera un allié inattendu, un compagnon de guerre avec qui il délivra de nouvelles quêtes et aventures, comme sur Legend.

Il lui fut impossible, à l'époque, de terminer certains jeux, que ce soit sur Nes, ou sur Super Nes. Ses quêtes impossibles, réservées à une certaine élite, ne purent être terminées que bien des années après, lorsque Barbarius acquit un niveau et une expérience nécessaires pour terminer des jeux comme Mega Man, qu'il ne put néanmoins terminer que sur émulateur, n'ayant jamais réussi à triompher de Yellow Devil sur la Nes. En revanche, c'est sur Nes qu'il parviendra à terminer Teenage Mutant Ninja Turtle, réussissant enfin, sous les yeux médusés et sceptiques du chef de clan, à réussir ce que le clan n'avait encore jamais réussi à faire : traverser le secteur jaune du Technodrome, pour atteindre l'ultime repaire de Schredder, et en venir à bout.

Un premier pas vers l'époque moderne : l'arrivée de la PlayStation et de la Nintendo 64

Accessoirement, le clan commençait à évoluer. Se tenant au courant de l'évolution qui se faisait dans le monde, ils firent ainsi l'acquisition, progressivement, d'une PlayStation, et d'une Nintendo 64. C'est d'ailleurs comme cela que le jeune Barbarius obtint une Super Nintendo. Hors de question, quoiqu'il en soit, pour lui, d'être le propriétaire de ces nouvelles machines, qui restaient compétence exclusive de l'aîné du clan. Cela n'empêcha pas toutefois le jeune Barbarius de s'instruire, comme il l'avait jadis fait, observant avec un intérêt croissant les pérégrinations de son aîné à travers ces jeux qui ont à jamais changé la physionomie mondiale des jeux vidéos : WipeOut, Final Fantasy VII, Final Fantasy VIII, Final Fantasy IX, Driver, Future Cops L.A.P.D., etc... Il découvrit également d'autres jeux, qui n'eurent pas encore le succès qu'ils ont eu maintenant, ou qui sont restés inaperçus, comme 007 Racing, Grand Theft Auto, Grand Theft Auto 2, et Grand Theft Auto : London 1969.

La Nintendo 64 ne fut pas en reste non plus, même si elle fut, pour être entièrement honnête, quelque peu délaissée au profit de la PlayStation. Le clan eut néanmoins l'occasion de jouer et de rejouer à quelques grands classiques, que furent GoldenEye, ou l'inoubliable Star Wings, sur laquelle notre jeune Barbarius passa des dizaines et des dizaines d'heures. Mario Kart 64 sera également un jeu qu'il ne pourra nullement oublier.

L'arrivée de la PlayStation 2 et du PC

Suivant l'évolution des consoles, l'histoire de Barbarius se poursuit avec l'arrivée, tardive mais certaine, de la PayStation 2 dans le clan. Toutefois, à la surprise de ce dernier, cet outil n'était point destiné à l'aîné, mais à lui ! S'orientant avec cette machine sur les pas de Sony, le jeune Barbarius évoluera dans cette phase de transition, entre cette époque où les jeux vidéos étaient réservés à un groupe marginal, et celle où les jeux vidéos constituent un phénomène de mode et de masse. Il passera de nombreuses années sur James Bond : Espion pour cible, affrontant pendant des années ses camarades de guerre, finissant toujours en première place. Sa carrière était déterminée, et, avec le temps, son vieux Windows 95 poussiéreux fut remplacé par le fameux XP. Il acquit alors, grâce à ses connaissances, le jeu qui devait tout changer : Stronghold, symbole de son ouverture au monde des STR et à celui du Moyen-Âge, période qui le fascinera pour toujours.

Deuxième époque : l'ouverture au monde

Les guerres médiévales

Découvrant Stronghold, puis sa suite, Stronghold Crusader, le jeune Barbarius, alors fort méconnu, se rendit dans les auberges et les forums des terres de JV.com. Il y rencontra des auberges en perdition, symboles funestes d'une vie mouvementée, ponctuée de coups d'éclat entre différents petits chefs, de ces guerres personnelles qui ont fini par détruire l'ensemble du système. En compagnie de quelques survivants, aventuriers hasardeux rencontrés lors de croisades solitaires, Barbarius entreprit progressivement de reconstruire cet endroit. Le succès fut mitigé, et cette reconstruction se fera finalement sur un forum à part. Bien que n'étant pas de son initiative, ce forum connaîtra, grâce à lui, et au fur et à mesure des années, un développement retentissant. Devenant progressivement l'unique Grand Maître de ce coin, il l'administrera pendant des années, partageant son temps entre des guerres sur Stronghold Crusader, et des explorations sur une incroyable quantité de jeux PC, sa PlayStation 2 prenant silencieusement la poussière.

Cette période durera bien des années, jusqu'à ce que le jeune Barbarius (plus si jeune que cela, selon certains), ne finisse par se laisser de ces sempiternelles guerres. Sans délaisser l'épée ou l'administration de son forum, il se tournera vers d'autres terres. Acquérant une PlayStation 3, puis une PSP, il finira par découvrir, par hasard, un endroit où il comprit qu'on aurait rapidement besoin de ses services : WikiAstuces.

Outils personnels
    Toutes les astuces, les trucs, les tips et les soluces sont sur wikiastuces.fr